Très gros douglas dans le Haut-Beaujolais

Première transformation : Valorisation réussie de très gros douglas dans le Haut-beaujolais

Le scieur de Saint Romain de Popey (69)  : Michel JUNET

L’exploitant de Ronno (69) : Patrick RECORBET

Le transporteur grumier de Ranchal (69) : Pascal DUBUIS

Valoriser les très gros bois résineux (diamètre au dessus de 70 cm) reste une pratique payante et possible, contrairement à certaines fausses et mauvaises idées colportées pendant cette dernière décennie et auxquelles s’est attaqué l’Observatoire du métier de la scierie dans une étude présentée dans Le Bois International

L’exemple d’une valorisation réussie nous vient du Haut-Beaujolais, entre Lyon et Amplepuis.

En mai 2020, en effet, ont été extraits 8 dougglas de la forêt communale de Saint Just d’Avray, lieu dit Narbonne, Altitude 726m.

Huit arbres pour 60m3 de bois.  » 56 m de haut pour 49m à la découpe bûcheron » précise Patrick Recorbet, exploitant forestier à Ronno dans le Rhône.

Selon lui, « il est rare de sortir du bois aussi régulier. Dans ma carrière, c’est arrivé seulement  deux ou trois fois ». Toujours selon l’exploitant, « ces arbres de belle facture ont poussé dans une combe et sur un terrain suffisamment humide. Ils ont cent ans d’âge et leur maturité est au maximum ».

Il est à souligner que la parcelle a été jardinée et exploitée par l’entrepris RECORBET Fils, le transport a été réalisé par Pascal Dubuis, transporteur grumier à Ranchal, Rhône, et le sciage par la scierie Michel Junet à Saint Romain de Popey, Rhône.

Du circuit court par excellence car, entre le lieu du prélèvement et celui de la transformation, pas plus de trente kilomètres.

(article de Maurice Chalayer, correspondant à Le Bois International – Aout 2020)

 

Article Valorisation réussie de très gros douglas Le Bois International